PAROISSE DE LANVÉOC


 

 

Responsable Paroisse de Lanvéoc

 

Denise Ménez

 

02 98 27 50 46

 

Permanence le Mercredi matin au presbytère de Lanvéoc


Horaires des messes



 

Articles de presse


 

On ne l'apprend que maintenant. Mais dans la journée du 24 décembre, l'ange de la crèche de l'église Sainte-Anne, à Lanvéoc, a été volé. « Je vais avoir 80 ans et depuis que je suis toute petite, je l'ai toujours vu là. C'est une honte de faire ça ! », se révolte Denise Ménez, la responsable de l'équipe de laïcs de la paroisse. « Le 24 au matin, quand j'ai ouvert l'église, il était là. Le soir quand je suis venue la refermer, il n'y était plus ». À Lanvéoc, nombreux sont ceux qui entretiennent une relation étroite avec cet ange qui hoche la tête quand on glisse une pièce dans le panier qu'il tient sur les genoux. « Il mesure environ 25 cm. Il a des ailes blanches,une robe rouge et son socle est vert », précise Camille Devaine, un autre laïc. Le maire, Louis Ramoné, estime que ce vol est « scandaleux car l'ange fait partie du patrimoine ». Ce n'est pas tant pour sa valeur marchande que sentimentale que les uns et les autres s'offusquent de ce larcin. « Quand j'étais petite, on chinait les parents pour le voir dodeliner de la tête. On lui en a donné, des sous ! », se souvient Denise Ménez. Une plainte a été déposée à la gendarmerie de Crozon qui se charge de l'enquête

© Le Télégramme


Pour le plaisir de tous, Camille Davaine a installé la crèche de la Nativité dans l'église. Et ce qui, depuis quelques années, était la règle, a, cette année, disparu : pas de thème directeur, on est revenu à la simplicité : un toit, le boeuf et l'âne. Petite entorse tout de même, pour la beauté de la photo, Denise, responsable dans la paroisse, a bien voulu faire arriver les Rois Mages avant la date.

© Le Télégramme


Pardon de Sainte Anne

tous les derniers dimanche de juillet


Un peu d'histoire.....

La Chapelle Saint-Anne, vers 1850

Cette aquarelle, non signée qui a été retrouvée dans le grenier du presbytère.

Cette chapelle d'après l'ancien cadastre, était située contre le mur du cimetière à proximité du monument aux morts d'aujourd'hui. Ses pierres ont partiellement servi à la construction de l'église actuelle en mai 1872.

En effet, du 26 au 28 Septembre 1871, la presqu'île de Crozon a été secouée par une tempête. Déjà fermée depuis un an et demi, à la suite de effondrement de la façade nord en mars 1870, elle n'y a pas résisté.

Quelques mois plus tard, Lanvéoc devenait une commune (elle était auparavant qu' un village de la Commune de Crozon) et put alors entamer le projet de construction de la nouvelle église très attendue par les paroissiens et le recteur, car depuis la fermeture de la chapelle, les offices se faisaient dans une vieille écurie étroite et ténébreuse...